Accueil > Matériel > Les fixations
Présentation
News
L'amicale
Calendrier
Historique
Sondre Norheim
L'esprit Telemark
Technique
Matériel
Les chaussures
Les skis
Rayon des skis
Les bâtons
Les fixations
Montage des fixations
New Telemark Norm (NTN)
Skis 2013-2014
Les compétitions
Sécurité
Forum, Blogs & liens
Galerie et vidéos
Achat-Vente
Cours et formations
Medias
     
LES FIXATIONS

Il existe plusieurs sorte de fixation de telemark, mais les plus répandues sont celle à barres (ressorts), à plaques ou à câble; appelées fixation à la Norme 75.

Y a pas plus simple qu'une fixation de telemark !

 D'un poids insignifiant, on peut la surélever (pour éviter d'accrocher la neige dans les virages) avec des plaques spéciales. Ces plaques sont en général de hauteur de 20mm, 30mm ou encore 45mm.

 Malgré sa rusticité, elle offre une bonne sécurité par contre en cas de chute la fixation ne s’ouvre pas comme une fixation de ski alpin, mais en cas de forte chute la chaussure peut sortir de la fixation et c’est pour cela qu’une lanière (leach) est fixée à la fixation et attacher à la chaussure.

 Pour la randonnée, on peut y ajouter une talonnière spéciale pour faciliter la montée dans les pentes raides.

 

 

L’entreprise Fritchi a mis au point il y a quelques année une fixation de sécurité (la Skyhoy) 
propre à la technique du telemark, c’est à dire qu’elle s’ouvre comme une fixation de ski alpin
en cas de chute. L’avantage de cette fixation est sa tenue et sa précision qui permet d’avoir
une conduite parfaite (si la technique du bonhomme suit évidemment !).
Le désavantage est son poid, bien plus lourd qu’une fixation à ressort comme ci-dessus.
Sa commercialisation a été stoppée.  

 


    

 

Exemple d'une fixation à la Norme 75


 
Fixation à la norme NTN 

 

 La fixation NTN est destiné au télémark et freeride offrant une précision et un control exceptionnel avec
 une adaptation pour chaque type de skieur grâce à 4 forces de ressort. Il est possible de personnaliser
 sa fixation selon son poids et sa taille de pieds en choisissant les bons ressorts. : Blanc (extra soft),
 vert (soft), bleu (moyen) ou rouge (rigide) pour refléter mieux votre style et/ou votre préférence.

 Ce qui se dit dans le milieu concernant cette fixation :

 "Après un chaussage quasiment "step-in", on sent rapidement une excellente transmission vers le ski arrière lorsque la chaussure est fléchie (la spatule du ski arrière  
 carve bien). Par contre il faut développer un effort intense pour arriver à faire une belle génuflexion et ne pas skier en technique alpine. Le déroulement de la flexion est
 peu  homogène et basée sur 2 positions (chaussure à plat ou fléchie). Quand au mode de ski rando, pourquoi pas de façon occasionnelle, mais pas très convaincant en
 terrain alpins (débattement limité, petite cale de montée et pas de couteaux). Serge"

 

Comparaison de flexion en image :

Chaque fixation se comporte différement en flexion notamment au niveau de l'amplitude. Les photos ci-dessous illustrent la flexion lorsque le soufflet de la chaussure est complètement écrasé.
La flexion de la NTN est vraiment très limitée ... A éviter pourle les télémarkeurs qui genuflexent fort, qui skient bas près de la neige ou qui veulent faire de belles fentes.

 

Commentaire et photos de Serge tiré du site http://www.generations-telemark.com