Accueil > Sécurité
Présentation
News
L'amicale
Calendrier
Historique
Sondre Norheim
L'esprit Telemark
Technique
Matériel
Les compétitions
Sécurité
Forum, Blogs & liens
Galerie et vidéos
Achat-Vente
Cours et formations
Medias
     
LA SECURITE EN TELEMARK (et tout autres sports d'hiver en montagne)


Le hors-piste est fascinant, personne ne dira le contraire. Les telemarkeurs et autres passionnés de glisse sont toujours plus nombreux à quitter les pistes balisées et sécurisées pour laisser leurs traces dans la neige vierge. Ils sous-estiment souvent les dangers naturels et il n'est pas rare qu'ils déclenchent des avalanches. Le risque d'être enseveli par une avalanche ou de tomber dans un précipice est particulièrement élevé lorsque l'on pratique le hors-piste.


Danger d'avalanche

Les connaissances spécialisées et l'expérience sont indispensables pour apprécier correctement le danger d'avalanche. Mais, il faut être conscient que la sécurité à cent pour cent n'existe pas, car il est impossible d'évaluer définitivement les conditions sur place. Un principe à ne jamais oublier: le hors-piste reste un sport dangereux.


La tendance à vouloir jouir d'une liberté totale

Le "freeride" est en plein boum depuis quelques années. Ceux qui cherchent l'aventure durant les loisirs sont toujours plus nombreux. La forte pression du groupe - surtout chez les jeunes - et les " stars de la glisse" jouent un rôle non négligeable. Les vidéos d'animation spectaculaires et les superbes affiches de glisse sur la poudreuse renforcent cette tendance et incitent à faire du hors-piste.

 


Bulletin des avalanches

Le bulletin des avalanches de l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches de Weissfluhjoch/Davos (ENA) donne des informations sur le danger d'avalanche dans les Alpes suisses. Les données sont actualisées quotidiennement et peuvent être obtenues par téléphone, Internet, fax ou Teletext. Le bulletin régional des avalanches (Internet, fax) présente sous forme graphique les différents degrés de risque d'avalanche de chaque région des Alpes. Il donne des recommandations importantes sur le comportement adéquat et, par ailleurs, des renseignements sur la hauteur de la neige, la neige fraîche, l'état d'enneigement, l'évolution de la météo et les températures.

White Risk – l'application du SLF

White Risk est l'application du SLF pour tous ceux qui parcourent la montagne hivernale en dehors des pistes sécurisées. Constituée du bulletin d'avalanches interactif en allemand, français, italien et anglais, ainsi que des dernières observations météorologiques et nivologiques pour la Suisse, White Risk propose en outre des connaissances fondamentales pour l'évaluation du danger d'avalanches. Des outils variés, notamment le « Danger analyser » aident à appréhender la situation avalancheuse sur le terrain. Mais White Risk ne décharge pas de la prise de décision, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de s’engager ou non sur un versant.L'application peut être téléchargée gratuitement en quatre langues sur iTunes Appstore et Google Play Store. Pour un abonnement annuel de 13 francs, il est possible d'accéder également (uniquement version iPhone) aux données d'enneigement et de température des stations automatiques de mesure des cantons et du SLF, informations essentielles pour la préparation des randonnées.




Interprétation du bulletin des avalanches

L'interprétation du bulletin des avalanches exige des connaissances spécialisées et de l'expérience. Environ 70 % des accidents d'avalanche surviennent notamment dans la zone dont le risque particulier a été cité dans le texte d'introduction du bulletin régional d'avalanche. Il est donc important que les informations données dans le bulletin soient impérativement prises en compte pour évaluer le danger d'avalanche.


CONSEIL IMPORTANT POUR LES AMATEURS DE HORS-PISTE :

1°  S’INFORMER  :Consultez toujours le dernier bulletin des avalanches (www.slf.ch ou tél. 187).    

2° S’EQUIPER  : Emportez toujours un détecteur de victimes d’avalanches, une pelle et une sonde

3° BIEN SE COMPORTER  : Evitez les congères et les pentes raides situées à l’ombre

4° SE RESPONSABILISER  : Renoncez à faire du hors-piste le premier jour de beau temps après des chutes de neige prolongées.

Document écrit par le BPA (Bureau suisse de prévention des accidents) intitulé : « Avalanches, danger de mort »


Le matériel de sécurité

Le minimum indispensable, rien ne va sans l'autre !




L'équipement sécurité tout terrain du télémarkeur

Eh oui le télémark ça fait parfois mal non seulement aux jambes mais cela peut faire bobo aussi ailleurs....

La devise "les têtes intelligentes se protègent est plus que jamais d'actualité..."
Sachant que la plupart des chutes finissent la tête sous la neige, rappelons nous des jolies montagnes en été... sous le manteau blanc se cachent cailloux, rochers, souches et autres dahus.... De même parfois les moins chanceux d'entres nous évoluent sur une surface appelée glace ou neige artif..... et là ta boîte cranienne n'a aucune chance de gagner...
Il existe aussi une figure appelée le taillage des oreilles... cette dernière pratiquée à l'aide des skis permet d'arborer fièrement coupure et autres points de suture... (n'est-ce pas Sibylle...)


DONC UN SEUL ACCESSOIRE...... LE CASQUE

 

 

Un autre accessoire indispensable pour tes petits genoux

LES GENOUILLERES

Toujours pour les mêmes raisons de rencontres non désirées sous la neige ainsi que pour éviter de s'exploser la rotule en tapant contre son ski... si si ça arrive...
Une paire de genouillères de rollers ou mieux de motocross font l'affaire...
Il existe aussi des modèles destinés au télémark

http://www.arcteryx.com/product.aspx?group=Accessories&prod=3098