Accueil > Les compétitions
Présentation
News
L'amicale
Calendrier
Historique
Sondre Norheim
L'esprit Telemark
Technique
Matériel
Les compétitions
Telemark & Olympisme
Réglement des courses
Sécurité
Forum, Blogs & liens
Galerie et vidéos
Achat-Vente
Cours et formations
Medias
     

CHRONOLOGIE DES PREMIERES COMPETITIONS DE SKI

  • 11 février 1866 : Le premier concours de ski avec des prix comme récompense a eut lieu à Ofte, Høydalsmo (15 kilomètres à l'ouest de Morgedal). C'était en fait un concours de saut dans lequel SONDRE NORHEIM pris la première place.

 

  • 9 février 1868 : Le premier concours national de l'histoire du ski de compétition eut lieu à Iverslokken en Norvège. Il fut à nouveau gagner par SONDRE NORHEIM lequel fit sensation avec sa technique de virage.

 

  • 1886 : La première compétition mondial de slalom eut lieu en Norvège dans la contrée de Telemark dans le village de Seljord à 18 kilomètres à l'est de Morgedal.

Le principe des compétitions de telemark n'est pas très différent de celui des compétitions de ski alpin: il s'agit de s'élancer du haut d'une piste et d'arriver en bas le plus vite possible.

La différence avec le ski alpin, c'est qu'il ne s'agit pas juste de passer entre les portes (ça c'est facile pfff). Le telemarkeur est en effet noté sur tout son parcours, puisqu'il doit franchir tous les obstacles en genuflexion.

En plus, l'espace entre ses 2 pieds ne doit pas être inférieur à un pied. (voir rubrique "Technique").

La classique est l'épreuve reine du telemark (comme le 100m l'est pour l'athlétisme). Le tracé de cette épreuve est composé de phases bien distinctes : on y trouve une partie libre (mais pas obligatoire dans toutes les compétitions), d'un loom, d’une partie de skating, d'un géant et d'un saut. Les compétiteurs sont notés par des juges tout le long du tracé. Des pénalités sont attribuées pour le saut (longueur et atterrissage) et également  si la position telemark n'est pas respectée au passage des portes.

Voici les détails de ces parties composant une classique :

hspace=0 

 

 



Partie libre (facultative selon les compétitions)

Un tiers de la course totale se fait en hors-piste et cette partie se divise en plusieurs secteurs.


Le loom

Virage relevé de 360° (un tour complet) on peut entrer dans le loom avec les skis parallèles seulement depuis une zone marquée au sol.

 


Ski de fond ou skating

La partie ski de fond est de plus en plus fréquemment intégrée au programme des courses régionales. Dans les bois, le tracé est indiqué par des drapeaux et le style n'est pas évalué!

 

 


Le slalom géant

Comme en ski alpin, toutes les portes doivent être franchies. Difficulté supplémentaire, il faut maintenir la position telemark, sans quoi une pénalité de une seconde est attribuée.

 

 


Le saut

Le telemarkeur doit sauter au-delà d'une ligne, sinon, même punition: une pénalité, mais de 6 secondes cette fois. L'atterrissage doit naturellement se faire en position telemark, sinon, tchak!!! pénalité d'une seconde.

 

 


Remarque

Certaines parties peuvent être répétées dans cette épreuve. De plus l’ordre des parties peut être différents d’une épreuve à l’autre, car l’organisateur s’adapte au terrain.


Le telemark et les Jeux Olympiques



 

En 1952 les Jeux olympiques ont lieu à Oslo et les Norvégiens allumaient la flamme olympique a Morgedal plutôt qu'a Olympie.

En 1994, la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Lillehammer présentait officieusement le Telemark au monde entier.

En 2004 lors du congrès de la FIS, il a été décidé de présenter et de proposer LE TELEMARK comme discipline olympique. Le plus difficile sera de négocier l’acceptation par le CIO.

Pour en savoir plus sur le Telemark et l’olympisme nous vous proposons  de lire le texte de nos amis des Pyrénées (http://telemark.pyreneen.free.fr/).

Voici le lien :   Telemark : Les enjeux réels du dossier olympique


Règlement des courses de telemark


Voici les différents règlements internationaux officiels à respecter pour organiser des courses de télémark :

- Règlement Internationaux du Ski (RIS)(en anglais)

- Règlement Coup du Monde (en anglais)

- Règlement Coup Continentale (en anglais)

 

www.telemarkski.org